Faire rimer cloud avec écologie ?

Comme vous l’avez lu dans cet article et dans celui-ci, la notion d’écologie dans le cloud n’est pas prédominante… Pourtant, il peut exister un moyen de les rapprocher.

Définissons les besoins

Le cloud est un mot qui a aujourd’hui pour sens le stockage en ligne des données personnelles. De nombreuses offres existent, mais le fait de ne savoir où sont stockées ses données personnelles et qui peut y avoir accès laisse les utilisateurs de moins en moins enclin à les utiliser.

Ainsi, j’ai imaginé le NAS Online.

Description de ma solution

Un NAS est un disque dur réseau que l’on peut installer chez soi. C’est connu, pratique, mais il lui manque 2 fonctions essentielles :

  • une interopérabilité entre marques et modèles
  • un accès de partout sans mettre en péril son réseau domestique

Fusionnons les avantages des 2 univers :

  • on dispose d’un NAS personnel et unique dans une entreprise
  • on peut le faire évoluer, par le remplacement des disques
  • on sait où sont stockées nos données (et elles peuvent être sécurisées)
  • si le NAS n’est pas sollicité, il s’éteint automatiquement
  • pour les partages, on peut réserver un NAS “public” accessible H24 et sécurisé selon les autorisations d’accès aux documents (voire limiter la publication de ces derniers)

Ainsi, si personne n’accède à son NAS, il s’éteint et ne consomme rien !

Avantages

  • Baisse drastique de la consommation énergétique
  • Connaissance précise du lieu de stockage des données
  • Garantie que les données de notre NAS ne sont accessibles par personne d’autre
  • Les données publiques ont une durée de vie limitée, donc consomment moins d’énergie à leur conservation