Excuse, pardon ou désolé ?

Par défaut

Dans le langage oral, certaines expressions permettent d’admettre un tort. Les 3 plus usitées sont les suivantes.

Désolé de m'excuser de demander pardon...

Je suis désolé

Être désolé signifie se sentir seul, perdu, en manque. Le mot a pour racine « seul », mais a pris le sens d’un d’une affliction, d’un chagrin. En anglais, on retrouve une racine identique avec sorry, de sorrow, qui veut dire chagrin.

Dans ce contexte, il n’est nullement question de culpabilité. Une personne désolée se retrouve chagrinée, simplement par empathie ou compassion.

Je m’excuse, excusez-moi

Excuse signifie littéralement cause extérieure. On retrouve ici davantage la notion de culpabilité que celle d’un sentiment quelconque. En Allemand, Einshuldigung est très proche de c’est ma faute.

La question est : qui doit excuser qui ? Qui doit reconnaître que je suis la cause extérieure d’un quelconque conflit (manquement aux conventions sociales, faute, maladresse…) ? Officiellement, je dirai : moi-même. Si je demande à une personne de m’excuser, je peux endosser une responsabilité qui n’est pas mienne, en demandant de devenir cause extérieure au conflit.

Pardon

Signifie tenir quitte,  tenir pour non avenue. L’offensé ne donne ni suite ni attente d’une offense.

Dans le cas d’une demande en pardon, l’offensant souhaite que l’offensé n’attende aucune réparation, aucun rachat de sa part.

 

Synthèse

On emploira Je suis désolé dans le cas d’une empathie ou d’une compassion

On emploiera Je m’excuse pour admettre sa faute.

On n’emploiera Pardon que si l’on souhaite faire rédemption de ses pêchés.

Laisser un commentaire