Qui suis-je ?

Bonjour, cher visiteur.

Je commence votre visite parmi mon monde avec une question que tout le monde s’est posé, ou s’est vu posée au moins une fois dans sa vie. Par souci de simplicité, on énonce son nom, son prénom, son âge, où l’on vit, ce que l’on fait en ce moment dans la vie, bref un résumé de son état civil. De plus, si je pose la question à mes parents, à mon épouse, à mes amis, à mon médecin ou à un anthropologiste, j’aurai des réponses totalement différentes. Mais ne sommes-nous que ça ?

Je pourrais vous citer 100 expressions, chacun représentant une de mes facettes. D’ailleurs, je vais le faire, et vous en afficher 3 de manière aléatoire. Comme ça, à chaque fois, vous découvrirez de nouvelles facettes de ma personne, et on pourra répondre de manière plus précise à la question qui suis-je :



Est-ce que cela répond à la question ? Bien que cela semble peu probable de trouver 2 individus disposant exactement des mêmes facettes, même dans la gémellité, pas vraiment :

  • si je ne me base que sur mon point de vue, je suis limité à ce que j’accepte de voir de moi
  • si je me base sur le point de vue des autres, eux limitent voire arrangent leur opinion de moi selon leur vécu et leurs acceptations
  • étant donné que mon parcours de vie n’est pas fini, quid des facettes qui vont se présenter à moi, aux autres ?

En définitive, la notion d’identité est tellement large qu’elle ne peut être définie, avoir une limite sémantique, chose qu’amènent les mots. En revanche, les émotions, les sentiments, que l’on ressent en pensant ou en étant avec un individu en disent bien plus sur qui il est.

Une vidéo de Jean-Jacques Crèvecoeur, personne que j’affectionne particulièrement :